Return to site

Le témoignage d'une journaliste sur la CNV

par Isabelle Padovani

· Article

Beaucoup de choses s'écrivent sur la CNV et circulent sur Internet : elles ne font pas toutes joie à mon coeur, en lien ce que je vois comme des incompréhensions, des amalgames, des raccourcis qui à mon sens, ne font pas honneur à la beauté, la profondeur et la richesse de l'art de vivre relationnel qu'est la CNV.

C'est pourquoi je sautille gaiement depuis ce matin après avoir lu l'article écrit dans le magazine "Les échos du week-end" par la journaliste Jessica Berthereau, après qu'elle ait participé à un stage d'initiation à la CNV de 6 jours avec ma collègue et amie Véronique Gaspard (en photo ci-dessous).

Un article que j'apprécie beaucoup car :
- Jessica y exprime en détail l'évolution de sa vision des choses pendant les 6 jours de stage
- l'axe principal de la CNV (qui est son intention) y est partagé avec clarté
- les axes fondamentaux de la CNV sont évoqués avec précision
- de nombreuses citations de Marshall Rosenberg et Véronique Gaspard émaillent cet article
- je n'ai trouvé aucun contresens ou incompréhension sur la CNV dans l'article

Quand je me demande comment un tel "miracle" a pu être possible, je me dis qu'il a peut-être pu survenir car :
- Jessica a été plongée pendant 6 jours consécutifs dans un "bain de conscience CNV" : mon expérience est que ce type de stage soutient vraiment le développement d'une compréhension claire de ce dont il est vraiment question en CNV
- qu'elle y a été guidée par un "Maître-nageur" de choix (j'ai nommé Véronique Gaspard), sachant manier aussi bien la profondeur que l'humour, la compassion que la fermeté, sans oublier la clarté dans la transmission...
- qu'elle avait les moyens de pouvoir vivre le changement majeur de paradigme proposé par la CNV.

Mon seul petit bémol est que le terme Communication Nonviolente est écrit "communication non violente" ou "communication non-violente" dans l'article : il semble toujours aussi compliqué de faire comprendre aux rédacteurs que le fait qu'il s'écrit "Communication Nonviolente" est la volonté même de son créateur et que cette manière de l'écrire fait partie du sens de cette approche...

Enfin, je tiens tout particulièrement à honorer mon amie Véronique (avec qui je chemine depuis 10 ans) pour son engagement total à intégrer et incarner ce processus et à le transmettre, que ce soit auprès du grand public (http://bitly.com/VG_CNV) ou dans le milieu de l'éducation, avec l'association Déclic - CNV & Education (http://www.declic-cnveducation.org).

C'est donc avec beaucoup de joie que je partage cet article avec vous et je fais le voeu qu'il se diffuse largement, car je trouve qu'il donne vraiment une vision réaliste de ce qu'est la CNV ! 😃

Isabelle Padovani
www.communification.eu

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK