Return to site

La CNV au cinéma !

par Isabelle Padovani

· Article
Hier soir j’avais choisi de regarder le dernier film d’Agnès Jaoui « Les bonnes intentions », une comédie douce-amère dans laquelle elle incarne une travailleuse sociale agissant en mode « sauveur » envers des émigrés, au détriment de sa propre famille.
Une bonne soirée en perspective donc, car j’adore l’acuité du regard d’Agnès Jaoui et sa manière d’illustrer avec humour et tendresse ce qu’elle voit de notre humanité,
Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre parler de CNV dans une scène où elle se rend chez une thérapeute pour une thérapie de couple !!!
Alors bien sûr, c’était assez approximatif (tant sur le fond que sur la forme), mais je me suis dit : « Waow ! Si on commence à parler de CNV (même pour charrier gentiment le processus) dans un film grand public, y’a de l’espoir ! »
Ma surprise est allée en grandissant en découvrant un peu plus plus loin dans le film Agnès Jaoui brandissant l’ouvrage fondamental de Marshall Rosenberg « Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs » dans une scène où, rentrée chez elle, elle tente de traduire ses jugements en langage des besoins pour parler à son mari, la scène finissant par un gros plan sur la couverture du livre !
Enfin, dans un autre passage, une de ses collègues, à qui elle demande si elle connaît la CNV, lui répond « Oui, bien sûr, je me suis formée avec Marshall Rosenberg ! »
Voir ainsi parler de la CNV au cinéma a suscité plusieurs émotions en moi :
- de l’étonnement, parce que ce sont deux mondes qui pour moi ne s’étaient jamais côtoyés jusque-là... quelque chose qui pour moi fait partie de ma vie intime depuis des années que je retrouve soudain au cinéma !
- de la joie, en percevant comme un « signe des temps » : la CNV est en train de devenir suffisamment connue pour qu’une réalisatrice de renom en parle par 3 fois dans un de ses films
- un peu d’inquiétude, en me disant que l’image qui en est donnée n’est pas forcément à son avantage, vu la manière humoristico-ironique avec laquelle elle est abordée et surtout, dépeinte comme étant une manière de parler... avec des confusions comme les « J’ai besoin que tu... » ou l’une des actrices du film répondant à Agnès Jaoui qui venait de lui parler de CNV « Tu sais, la CNV, c’est bien, mais ça ne remplace pas le cœur ! »... Cette phrase a un peu pincé le mien sur le moment, en me souvenant combien Marshall nous a toujours répété que la CNV est « la langue naturelle du cœur » et que si ce que nous disons ne part pas de là, nous sommes en train de « singer » la CNV, mais pas de la vivre dans son intention la plus profonde...

J’ai pris le temps d’accueillir ces différents ressentis et ce qui demeure, au final, est un sentiment de joie et de gratitude :

- joie de voir que la CNV est de plus en plus connue (même si elle n’est pas dans un premier temps vue et comprise pour ce qu’elle est, au fond)

- gratitude envers Marshall qui a œuvré toute sa vie durant pour élaborer et transmettre ce processus

dont l’intention est, selon ses mots de « créer une qualité se connexion entre soi et autrui qui permette à la compassion de se vivre dans le donner et le recevoir de façon naturelle ».

Je me relie avec un sourire de complicité à l’intention d’Agnès Jaoui en montrant la couverture du livre de Marshall en gros plan : j’imagine que, parmi tous les spectateurs de ce film, quelques curieux auront sans doute l’élan de chercher à le lire et qui sait, d’avoir envie de s’engager dans une pratique régulière de cet art de vivre relationnel.
En des temps où la violence règne dans tous les domaines de notre société, je suis heureuse que la Communication Nonviolente bénéficie ainsi de ce soutien inattendu !

Enfin si vous avez envie de passer un bon moment, je vous recommande chaleureusement ce film, qui, comme la plupart des films d’Agnès Jaoui, m’a autant fait rire que pleurer, ce qui m’a rappelé la phrase de Marshall : « À mon avis, le but dans la vie n’est pas d’être toujours heureux, mais de rire de tous nos rires, et de pleurer de toutes nos larmes. »

Isabelle Padovani
👉 Si vous voulez en savoir plus sur la CNV : http://www.cnv-ip.com
👉 Si vous voulez cheminer avec moi dans les parcours en ligne que je propose dans le Club CNV : http://www.club-cnv.com
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK